Französisches Gymnasium - Lycée Français de Berlin

Text: + - Reset

Géologie au lycée français

Le lycée français de Berlin fait sa géologie

Une semaine scientifique dans les Alpes franco-italiennes
Du 5 au 13 septembre 2014, pour la 5ème année consécutive, les élèves des deux classes de terminales scientifiques ont pris la direction de Briançon, dans le département français des Hautes-Alpes, pour vivre une semaine intense de géologie, de mathématiques et autres randonnées géologiques. À côté de cinq journées de géologie sur le terrain (dont deux randonnées exceptionnelles sur le massif du Chenaillet, entre Cervières et Montgenèvre, et autour du Mont Viso en Italie), leurs professeurs de mathématiques et de sciences de la vie et de la Terre leur ont dispensé une approche originale, car transdisciplinaire, de la fonction exponentielle et de la radiochronologie, la maîtrise de la 1ère étant nécessaire à l’utilisation de la 2nde. Comme chaque année, les élèves sont revenus ravis et enthousiastes de ce séjour qui permet, outre ses aspects pédagogique et scientifique, de renforcer la cohésion sociale et l’esprit de groupe dans une classe en début d’année scolaire.

Des élèves allemands du lycée français de Berlin représentent l’Allemagne aux IESO
Depuis 3 ans, Mme BLONDEAU Marylin, professeur de SVT au lycée, prépare et sélectionne des élèves volontaires de 1S pour le concours international de géosciences. Ainsi, quatre élèves de terminale S de notre lycée, de nationalité allemande, Sophie LEROY, Merle VON BARGEN et Audrey BRESSER et Alix ROMMEL), ont représenté l’Allemagne aux 8èmes olympiades internationales de géosciences (IESO pour International Earth Science Olympiad) qui se sont tenues du 22 au 29 septembre 2014 à Santander, en Espagne. Ces olympiades constituent une formidable entrée dans le monde des géosciences, dans la mesure où elles touchent de nombreux domaines : géosphère, système solaire, atmosphère et hydrosphère. Des géologues, astrophysiciens et autres spécialistes internationaux se retrouvent à cette occasion qui devient à ce titre un lieu d’échanges scientifiques privilégié de haut niveau et peut susciter chez les élèves participants des vocations. Socialement, ces olympiades sont également extrêmement enrichissantes pour nos élèves, dans la mesure où ils rencontrent des jeunes de pays de cultures très différentes, avec qui la communication en anglais permet de tisser des liens.
De plus, Monsieur Pierre JAUZEIN, inspecteur d’académie - inspecteur pédagogique régional de sciences de la vie et de la Terre pour l’A.E.F.E., ainsi que Monsieur Gérard BONHOURE, inspecteur général honoraire de S.V.T. accompagnaient l’équipe de France et ont été très enthousiastes à l’idée de voir des élèves scolarisés dans un lycée français représenter un pays étranger.
Près de 25 pays étaient représentés par des délégations comprenant chacune 4 élèves, 1 ou 2 mentors et plusieurs observateurs. Parmi les pays, on compte l’Italie, l’Espagne, Taïwan, le Brésil, la Corée du Sud, le Japon, la Thaïlande, la France, l’Australie, …
Les deux premiers jours (mardi et mercredi), pendant que les mentors traduisaient les 5 épreuves, rédigées et préparées par le pays organisateur, de l’anglais vers la langue de composition des élèves, ces derniers ont visité des sites géologiques locaux, dont la célèbre grotte Altamira (le « Lascaux » espagnol).
Jeudi, vendredi et samedi matin, les élèves ont composé : 4 épreuves théoriques individuelles et 1 épreuve pratique sur le terrain en équipe internationale. Entre autres questionnaires, certains étaient consacrés à la dernière mission sur Mars par le robot Curiosity, au berceau de l’Humanité, au voyage de Darwin au XIXième siècle, …
Au cours de la cérémonie de clôture (le dimanche), les diverses récompenses ont été distribuées. Les 9 médailles d’or ont été raflées par les équipes asiatiques, sur-préparées : 3 à Taïwan, 3 au Japon, 2 à la Thaïlande et 1 à la Corée du Sud. La France a obtenu deux médailles d’argent et deux médailles de bronze.
Quant à notre équipe, débutante dans les IESO, elle a obtenu, en la personne d’Audrey BRESSER, une très encourageante médaille de bronze ; par ailleurs, trois élèves, Audrey BRESSER, Merle VON BARGEN et Sophie LEROY ont été récompensées pour leur remarquable travail en équipe.


Oben