Catégories
Non classé

Visite du Musée national d’Athènes

Pour ce dernier jour nous sommes allés au Musée National d’Athènes (Εθνικό Αρχαιολογικό Μουσείο) où nous sommes restés pas moins de 3 à 4 heures ! Toujours accompagnés de Monsieur Jacques et de ses explications, nous avons visité la salle mycénienne, la salle des sculptures, une salle consacrée à Santorin (une ville qui tout comme Pompeï a été ensevelie sous les cendres à la suite d’une éruption volcanique), fait un petit détour par la salle des bronzes et évités la salle des céramiques pour ne pas décéder d’une overdose. Pour commencer nous sommes allés dans la salle mycénienne où nous avons pu admirer la pièce la plus connue du musée : le masque d’Agamemnon (roi de Mycènes et héros grec ayant notamment combattu pendant la guerre de Troie) faisant partie des cinq masques funéraires en or retrouvés à Mycènes. Ces objets sont uniques dans l’Antiquité grecque. Pour l’anecdote, il ne s’agirait même pas d’Agamemnon qui est représenté. Dans cette même salle on trouve une grande quantié de vaisselle, de bijoux, d’armes et de têtes d’animaux en or ou plaqués or, provenant toujours de Mycènes, mais aussi… un vase en œuf d’autruche ! Puis, dans la salle des sculptures nous avons pu observer l’évolution des sculptures grecques. Avant d’arriver à celles qu’on connait il y a eu du chemin ! En effet les premières n’étaient pas très bien proportionnées, par exemple le tour de taille des Kouroi (sculpture représentant un jeune homme) était trop fin par rapport au reste du corps, et encore assez grossières, les abdominaux des Kouroi étaient par exemple représentés par trois traits coupés en deux par un quatrième. Nous avons également contemplé une imposante statue de Zeus (ou de Poséidon le débat est ouvert). Ce qui fait son exceptionnalité c’est sa rareté. En effet le bronze était souvent recoulé pour fabriquer d’autres objets, ce n’est pas le cas de cette statue car elle a été retrouvée dans une épave (c’est souvent le cas pour les statues ou objets en bronze), ce qui fait une parfaite transition pour parler de la salle des bronzes ! Dans cette dernière nous nous sommes juste arrêtés sur une vitrine expliquant comment le bronze était coulé, soit en fonte pleine ou en fonte creuse. Nous avons fini par la salle consacrée à Santorin, lieu d’une éruption volcanique, bref la Pompéi de Grèce. Ici nous avons notamment pu voir les vestiges d’un lit et trois magnifiques fresques colorées, l’une symbolisant la nature, les deux autres représentant respectivement des antilopes et deux jeunes boxeurs, dont la position de leurs bras fait débat ! À la fin de cette visite nous avions les pieds en compote et nous sommes allés prendre notre dernier repas grec. Puis le temps de faire quelque derniers souvenirs et d’emballer nos dernières affaires c’était déjà le moment d’aller à l’aéroport !

le célèbre masque appelé masque d’Agamemnon, trouvé pas Schliemann à Mycènes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *